L’Ayurveda est : Ayu la vie, Veda la connaissance. 

L’autre moitié du Yoga, complice indefectible, le Yoga traite l’esprit, l’Ayurveda traite la santé, ensemble ils agissent pour préserver la Vie. Selon l’Ayurveda, la santé est ordre, la maladie est désordre, elle se manifeste par un déséquilibre, sur le plan physique, psychique, mais aussi spirituel. Système de prévention qui s’occupe de la personne, s’intéresse aux causes de la maladie avant l’apparition des symptômes & cherche à en décoder les signes avant-coureurs. L’Ayurveda est basée sur l’interaction de l’individu avec son environnement, sous la forme des 5 éléments, ces 5 états de la matière présents dans l’Univers & dans le corps avec lesquels l’homme tisse les liens en permanente évolution. « la Nature est un lexique de propriétés » les observer, les affiner & les mettre au service de la santé est l’objectif de l’Ayurveda. 

Les soins corporels, l’alimentation ainsi que l’adaptation des activités permettent d’établir une relation vertueuse avec la santé. Dans le cadre du régime alimentaire Agni, le feu digestif est le garant de la santé, il permet au corps de résister à la maladie. Lorsqu’Agni est puissant:La digestion est bonne: métabolisme efficace, aliments nutritifs digérés & assimilés, haleine est agréable, température du corps normale, les fluides circulent librement en quantité suffisante, le teint de la peau & le regard sont lumineux, ainsi le système immunitaire est fort, apte à lutter contre les agressions. Si Agni est faible au contraire: Les déchets «ama» s’accumulent dans le gros intestin, les aliments non digérés y compris pensées ou émotions, produisent des toxines qui déséquilibrent le métabolisme, obstruent les canaux, se répandent dans le sang, affaiblissent le système immunitaire et débordent sur les régions fragiles du corps provoquant stagnations, contractions, encrassements, épuisements des organes, entraînant l’apparition de maladies & la dégénérescence du corps. 

Bien plus qu’une médecine, l’Ayurveda est, comme en Grèce antique à la même période environ 5 siècle avt notre ère, lorsqu’Hypocrate affirme «Que ton alimentation soit ta 1ère médecine ». Une manière de penser, d’insuffler l’énergie « Prana »  basée sur le bon sens, le discernement, une ardente patience, la modération & le goût de la Vie !

 La théorie des 3 doshas, basée sur les propriétés des 5 éléments, trace  les contours des différentes constitutions, leurs tendances & axe de rééquilibrage.

                               

Doshas Propriétés Siège Constitution physique  Métabolique  Psychique  Animal  
Vata Léger sec froid  Cerveau poumon côlon  Long fin  Horaires repas appétit sommeil irrégulier  Tendance dispersion, surmenage 

Petit oiseau 

Joyeux 

Pitta  Chaud humide pénétrant  Estomac IG foie rate Visage en diamant musclé  appétit impérieux  Volontaire tendance autoritaire 

Félin 

Décidé 

Kapha  Lourd humide froid  Poumon estomac  trappu Gourmand compensation  Timide tendance stockage renfermé 

Maman éléphant 

Tendre Aimante

Fonctions  Age Saison Journée  Climat favorable  Activité  Alimentation 
Vata chef orchestre  Ado/ ménopause  Automne Aube crépuscule chaud humide  Calme ancrage terre cuisine jardin poterie  4xjour chaud reconstituant 
Pitta alchimiste  Adulte Été Midi minuit Sec froid Ludique groupe  3xjour copieux non pimenté 
Kapha ange gardien  Enfant Hiver printemps Matin après midi  Sec chaud  Stimulant valorisant Chant danse 2xjour raisonnable éviter sucre & matière grasse 

L’automne  est la saison de VATA

C’est  la saison pendant laquelle Vata se manifeste à son apogée, il est préconisé d’agir de manière à éviter un débordement du vent, du froid & de la sècheresse afin de préparer l’organisme à résister aux assauts de l’hiver, de l’envelopper de le réchauffer.Consommez boissons & aliments chauds & reconstituants ( miso soupe, céréales, légumineuses ),  aliments frais = pas de gaspillage, locaux & de saison  (poireaux, navets, courge ) = pas de surconsommation ni de transports = écologie du corps en lien avec l’environnement. Incorporer  épices & aromates (Thym, laurier, poivre, gingembre, cumin, fenouil, cardamome, cannelle) pour augmenter le feu digestif. 

  • Installez un cadre d’horaires réguliers (repas, sommeil), suivez une alimentation en accord avec votre constitution (V céréale, P tout, K légumes) intervalle minimum 3 heures entre les repas, évitez le  grignotage.
  • Consommez les fruits en dehors des repas & non à la fin.
  • Durée d’un repas environ 30 minutes (repas du soir le plus tôt possible).
  • Evitez: les sucreries en fin de repas, de mélanger des restes à de la nourriture fraîche, la sieste après un repas mais plutôt une promenade dans la nature, certaines associations alimentaires : lait + café/ miel + liquide chaud/miel + ghee en quantité égale/protéines animales + produits laitiers.
  • Démarrez la journée par le brossage des dents pour éliminer les toxines accumulées dans la bouche pendant le sommeil, puis buvez de l’eau chaude et régulièrement tout au long de la journée, modérez consommation café & thé, privilégiez tisanes. 
  • Commencez vos repas en vous concentrant quelques instants sur ce que vous allez manger, mastiquer, évitez lecture, écran etc.  Chaque fois que cela est possible mangez en silence, évitez discussions animées, émotions vives pendant le repas qui se mélangent aux aliments & produisent elles aussi des toxines.  

 Un mot sur les cures detox, mono-diète, jeûne, pancha karma:En Ayurveda les cures ont pour objectif de débarrasser l’organisme des déchets qui n’ont pas été traités ou éliminés & sont stockés à différents niveaux entrainant un ralentissement voire un affaiblissement du métabolisme qui met en péril la bonne santé de l’individu.

                       

  • Les jeûnes à l’eau ou aux jus ainsi que les cures de fruits sont refroidissantes & donc recommandées au printemps ou tout début d’automne & en respectant les qualités du dosa prédominant. Le jeûne intermittent permet de reposer l’ensemble des organes digestifs pendant 16 heures, il est préconisé pour les constitutions de type Kapha, quotidiennement ou hebdomadairement. 
  • Les mono diètes est un menu unique qui permet de reposer le tract digestif (par exemple sur une base de céréale, légumineuse, légume)  sur un temps déterminé en adaptant les besoins spécifiques à chaque dosha. 
  • La cure de Pancha Karma en Inde est un nettoyage en profondeur basée sur une ou plusieurs des 5 actions qui vont agir directement sur un des 3 dosha, accompagnée de soins quotidiens très intenses. Elle nécessite une préparation, un encadrement professionnel & un repos complet du système psychophysique, sur  plusieurs semaines.
  • Les cures de régénération en Inde ou en occident sont plus courtes, moins contraignantes & visent à réinitialiser & régénérer l’organisme.

Dans tous les cas de cure ou jeûne il est recommandé de s’assurer qu’il y a compatibilité avec le ou les doshas concernés afin de ne pas risquer d’aggraver un déséquilibre.

 Yoga  3 postures & gestes qui préparent & facilitent la digestion, augmentent Agni: 

    • Posture assise frotter les mains, le visage, tourner la langue dans la bouche (commencement de la digestion), masser le diaphragme puis le ventre.
    • 5 Respirations longues visualiser diaphragme, concentration. 

    Vajràsana position assise sur les talons 5 à 10 respirations bras étirés vers le haut pouce entrelacés                 ( activation estomac), Ardhamatsyendràsana la torsion 5 à 10 respirations  ( brassage estomac, intestin grêle, foie, rate) , Apanàsana allongé sur le dos, alternance de respirations en ramenant les genoux sur le ventre, 5 à 10 respirations (massage côlon) 

    Contactez moi si vous souhaitez approfondir ces notions & transformer votre rapport à l’alimentation.  Ôm Shanti shanti shanti